Bio

Née en 1987, Tiphaine Populu de La Forge vit et travaille à Tours.

Diplômée d'un double cursus en histoire de l'art et lettres modernes (2010), elle a enseigné la littérature française en lycées avant de se consacrer à la photographie et d'approfondir sa pratique lors de workshops, notamment auprès de la photographe FLORE. Son parcours décloisonné l'amène à explorer les liens de l'image au texte et la porosité entre la nature morte, l'architecture et le paysage.

Depuis 2017, son travail a été remarqué, publié ou exposé par : le festival Les Photographiques (Le Mans), Monovisions, le Salon international du livre rare et de l'objet d'art (Paris), la biennale XL art, les galeries Veyssière Sigma et la Boîte Noire (Tours), Chasseur d'images, L’Œil de la photographie, 9lives, L'image par l'image, les Boutographies, le festival Bruissements d'Elles, les Amis du NMWA, Artistic Rezo, Dahinden Photoclimat, Archifoto La Chambre (Strasbourg), Lense, le festival Fictions Documentaires.


Démarche

Influencée par la peinture, la poésie et le cinéma, ma sensibilité nourrit mon approche plasticienne de la photographie. Synesthète, mon audition colorée conditionne mon rapport à la couleur, régit mon travail sur la chromie et la composition.

Je m'intéresse à nos mécanismes psycho-cognitifs face à des situations de crises (intime, sociale, environnementale). Mon approche poétique, symbolique et scénographiée du réel me permet de raconter le monde sans heurter, pour essayer de le rendre plus habitable.

Sélections

2022 Pré-sélectionnée pour le Festival Les Photographiques 2023 avec Et la pluie s'arrête au seuil.

2022 Finaliste du prix Archifoto "Architecture et ressources", sélection projetée (La Chambre, Strasbourg) avec Solastalgia.

2022 Pré-sélectionnée pour le prix Une autre empreinte Dahinden avec Solastalgia.

2021 Pré-sélectionnée pour le Festival Les Boutographies (édition 2022) avec Et la pluie s'arrête au seuil. 

2017 Programme associé Festival Les Photographiques du Mans avec Défaillances


Presse

2022 Lense / Les Amis du NMWA. 2021 L'image par l'image, Chantal Nedjib (carte blanche) / 9 Lives Magazine (portfolio) / L'Oeil de La Photographie (portfolio). 2017 La Quotidienne (France 5), La Nouvelle République. 2016 Chasseur d'images n°387 (portfolio).


Expositions

2022 (15.11 -> 17.12 coll.) Festival Fictions Documentaires, Carcassonne, série Solastalgia. 

2022 (23.09 -> 13.11 coll.) Projection à la Chambre, Strasbourg, pour Archifoto, série Solastalgia.

2022 (juin, coll.) Centre d'hébergement d'urgence La Mie de Pain, projet piloté par Nicolas Laugero-Lasserre Artistic Rezo, Paris, série Et la pluie s'arrête au seuil. 

2022 (mars, coll.) Festival Bruissements d'Elles, séries Rue Bel-Ébat et Défaillances, Tours.

2019 (mars, duo) Galerie La Boîte Noire, série Rue Bel-Ébat, Tours. 

2017 collectives :  (avril, coll.) Festival Les Photographiques, Le Mans / (mai, coll.) Salon international du livre rare et de l'objet d'art, Paris /(mai, coll.) XL Art, Tours / (janvier, solo) Galerie Veyssière Sigma (Tours), série Défaillances.

Formation

2021 Fotobookmasterclass, Adrian CLARET, Marie SEPCHAT (The (M)), Eric CEZ (Loco), 4 mois (Paris).

2020 Fotomasterclass, accompagnée par Sylvie Hugues et FLORE, 8 mois (Paris).

2013 Certifiée de Lettres Modernes (enseignement en lycées). 2010 Master en Lettres Modernes et littérature comparée, Tours. 2009 Licence en Histoire de l'Art, Tours. 2005 Baccalauréat littéraire, option Arts plastiques.

 

Actualités

Using Format