Biographie

Née en 1987, Tiphaine Populu de La Forge vit et travaille à Tours (fr)

Diplômée d'un double cursus en histoire de l'art et lettres modernes (2010), elle a enseigné la littérature française avant de se consacrer à la photographie et d'approfondir sa pratique lors de workshops, notamment auprès de la photographe FLORE.

Influencée par la peinture, la poésie et le cinéma, sa sensibilité nourrit son approche plasticienne de la photographie. Synestète, son audition colorée conditionne son rapport à la couleur, régit son travail sur la chromie et la composition. Son parcours universitaire décloisonné l'amène à explorer le lien image / texte, la proximité entre les arts, la porosité entre les genres en photographie. Dans ses travaux les plus récents, elle expérimente le glissement de la nature morte vers l'architecture (Et la pluie s'arrête au seuil) ou celui de l'architecture vers le paysage (Solastalgia).

Dans sa démarche d'autrice, elle s'intéresse à nos mécanismes psycho-cognitifs face à des situations de crises (intime, sociale, environnementale). Son approche poétique, symbolique et scénographiée du réel lui permet de raconter le monde sans heurter, pour essayer de le rendre plus habitable.

Depuis 2017, son travail a été remarqué, publié ou exposé par le festival Les Photographiques (Le Mans), Lensculture, Monovisions, le Salon international du livre rare et de l'objet d'art (Paris), la biennale XL art, les galeries Veyssière Sigma et la Boîte Noire (Tours), Chasseur d'images, L’Œil de la photographie, 9lives, L'image par l'image (carte blanche), les Boutographies.


Using Format